#30, 04:31: 800 écoles et 200 départements universitaires occupés; une première du théâtre national interrompue; la journée de solidarité internationale est arrivée

20 12 2008

La première du théâtre national à Athènes a été interrompue par environ une centaine de personnes cette nuit – ils sont montés sur scène avec une bannière “tout le monde dans les rues”. Le texte distribué au public et aux acteurs déclarait, entre autres : maintenant que vous avez désactivé vos téléphones portables, c’est le moment de réactiver votre conscience”. Une fois dans les rues, la foule forma rapidemment une manifestation improvisée dans le coeur d’Athènes – le temps d’atteindre le square Omonoia, notre nombre avait doublé et semblait suffisant pour apeurer la dizaine de flics motards qui détalèrent en pétaradant, à notre vue. Les acteurs et le directeur du théâtre refusèrent de continuer à jouer, en solidarité avec notre soulèvement; une action similaire a eu lieu à l’auditorium d’Athènes.

Les médias grands publics rapportent qu’environ 800 écoles et 200 départements universitaires à travers le pays sont occupés par leurs étudiants.

À l’aube du 20 décembre, quinze jours depuis l’assassinat d’Alexandros : c’est aujourd’hui la journée internationale d’action contre les meurtres d’état. Une fois de plus, nous serons dans les rues – mais aujourd’hui, nous ne seront pas seuls … Des milliers et des milliers de personnes dans le monde entier se joignent à nous.

Sapin de Noël recouvert de sacs poubelle
Les flics empêchent les manifestants de recouvrir le sapin de déchets.
Les flics protègent le sapin contre les jets d'immondices
Images ci-dessus : des flics empêchent des manifestants de décorer le nouveau sapin de Noël (le précédent avait été brûlé) avec des sacs poubelles et autres immondices. Mise en pratique du principe que nous connaissons bien : « LES FLICS VOUS SURVEILLENT SUR UN TAS D’ORDURES »…

Publicités

Actions

Information

One response

20 12 2008
bug-in

A Montpellier, 15h place de la comédie, petit nombre de manifestant, quelques revendications, rien qui n’aille bien loin. La place est envahi par les marchands, les marchandises, et ses symboles.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :