#37 05:13 Un policier antiémeute reçoit une balle à Eksarhia, à Athènes; des douzaines de détention dans le secteur; des descentes ont commencé dans les maisons

5 01 2009

greektrag

  • 12H12 Tel que rapporté dans les média grand public, le policier antiémeute a été touché 2 fois (près de la hanche et près de l’épaule). Il est présentement en train de se faire opérer et il ne risque pas de mourir. Selon les policiers, 72 personnes sont présentement détenues pour la nuit à Eksarhia. Indymedia rapporte que le nombre de détenus pourrait s’élever jusqu’à 100.
  • 12H10 Il y a quelques minutes, un groupe anarchiste appelé « Anarchiki Syspeirosi » (« l’anarchistesquatter ») nous informe que la maison d’un de ses membres a subi un raid et que leur camarade a été arrêté.

(Commentaire: L’idée que la personne qui ait tiré sur le policier décide de se cacher à Eksarhia, ou encore qu’elle soit active dans l’un des plus groupes anarchistes les plus ouverts et les plus connu en ville est absurde. Ce qui se passe à Athènes et à Eksarhia en particuler est une tentative évidente de la police de trouver un lien entre le coup de feu et le mouvement qui les confronte avec les masses depuis quelques semaines. ).

  • 17H13 À environ 3 heures ce matin un policier antiémeute a reçu des balles alors qu’il gardait le bâtiment du ministère de la culture à Eksarhia. Les médias mainstream ont confirmé la nouvelle; apparamment le policier est blessé (mais sans danger pour sa vie). Au même moment, Indymedia rapporte qu’il y a une opération de police extensive en ce moment à Eksarhia; les policiers entrent dans de nombreux bars et cafés, battent les gens et les arrêtent. Le caré Eksarhia en entier semble être encerclé par la police.
Publicités

Actions

Information

2 responses

6 01 2009
yo

Grece : attentat fabriqué
http://toulouse.indymedia.org/spip.php?article33316

les policiers grecs possédaient ils l’analyse ballistique avant que le jeune policier ne se soit fait tiré dessus ce lundi en Grece ? ils ont pu determiner en seulement trois heures, a temps pour la conférence de presse, que le pistolet provenait d’un groupe « d’ultra gauche » les rafles opérees dans les milieux contestataires tirent pretexte de ces coups de feux

3h du mat. Un flic se fait tiré dessus par des inconnus, à côté de l’école polytechnique occupé, ou on avait programmé la réunion d’aujourd’hui. La police s’en est occupé de l’affaire du début à la fin : Pas d’ambulance, pas d’information…. Le flic est vivant. Le peuple n’a pas d’armes… Les kalashnikov, on les a déjà vus : des régléments de comptes des bandes mafieuses plus ou moins connus, des autres crimes personnels.

3:15. Exarheia et le centre sont envahis des flics (CRS, police national et autres unités spéciales desquelles je ne connais pas l’equivalent francais). Opération balayage : Ils entrent dans tous les bars et cafétérias (eh oui, en Grèce ca reste ouvert tard…), ils évacuent tout le monde violamment, des arrestations arbitraires, à peu près 70 personnes seront ramenés pour être rélachés ce matin…

Exarheia reste jusqu’à cette heure plus ou moins blocqué….

DU TERRORISME ET DE L’ETAT

Grèce : Gladio réapparait

« Breaking the Greek Example : Gunmen Fire On Police in Athens » , Kurt Nimmo, Infowars,January 5, 2009

Pour détruire le mouvement de résistance greque, une operation Gladio false flag s’est produite à Athenes. « des tireurs inconnus ont tirés sur des policiers et les ont sérieusement bléssés lundi » rapporte msncb. Le gouvernement grec déclare aussitot :  » cela porte la marque de l’attaque le 23 décembre contre un bus de police dont un nouveau groupe gauchiste a déclaré qu’il avait été perpétré en protestation à l’assassina par la police de l’adolescent ».

La police est interdite d’entrée à l’école polytechnique d’Athènes. Le 17 novembre 1973 le dictateur militaire Georgios Papadopoulos envoie l’armée pour réprimer une manifestation à l’université. Un tank défonse le portail de l’université et tue 24 étudiants.

La junte militaire grecque de 1967 est lancée par la CIA et l’OTAN. Ils suivent un plan de l’OTAN pour neutraliser un supposé soulevement communiste. Les militaires grecs s’emparent du gouvernement, déclare la loi martiale et lancent des arrestations d’etudiants et de figures de l’opposition. Mauvais traitements, tortues, censure… « les policiers et les militaires déclarent à leurs victimes qu’ils pratiquent la torture en toute impunité parce que les Etats Unis et l’OTAN les soutiennent »

La police grecque et ses doneurs d’ordres globalistes veulent rentrer à nouveau dans l’université et briser le foyer de la Résistance grecque. L’Ecole Polytechnique est au centre des protestaions qui secouent la grece depuis l’assassina par la police le 6 decembre d’un adolescent.

La rebellion sociale et politique en Grèce dirigée contre les banquiers néolibéraux et l’agenda globaliste est désormais connu sous le nom d’ »exemple Grec ». Il crée un immense embaras pour les élites.

Afin de trouver un pretexte pour détruire la rébellion des agents provocateurs ont ouvert le feu sur un policier en faction cette nuit la dans le quartier-symbole ou a été tué l’adolescent.

L’OTAN et la CIA ont conduit des opérations similaires pendant l’Operation Gladio. « Révélées pour la première fois par le premier ministre Giulio Andreotti en 1991, Gladio est toujours protégé par ses fondateurs, la CIA et le MI6 » écrit Chris Floyd. « Installé à l’origine comme un réseau clandestin de cellules qui devait être activé derrière les lignes ennemies en cas d’invasion soviétique » en Europe de l’Ouest, Gladio s’est rapidement converti en un outil de repression politique et de manipulation dirigé par l’OTAN. Ce reseau emploie des militants d’extrème droite, des agents provocateurs et des unités des services secrets militaires. Gladio a organisé des attentats sanglants, des assassinas, et de la subversion éléctorale dans les Etats démocratiques comme la France, l’Italie et l’Allemagne de l’ouest, mais également dans les régimes fascistes en Espagne et au Portugal.

Lorsque la Grece adhère à l’OTAN en 1952 les forces spéciales ( LOK, Lochoi Oreinon Katadromon) sont intégrés dans les réseaux stay-behind europeens (Gladio). La LOK est impliquée dans le coup d’Etat de 1967 lors d’un programme de Gladio appellé Operation Seepskin

Dans cette période de crise de l’Etat capitaliste, le recours aux vieux expédients pour controler les populations fonctionne toujours

7 01 2009
Pieroli

Dernieres nouvelles des rafles d’athenes.

La nuit du tir, un raid a ete organise a Ekserhia: plus de 60 personnes arretees, puis relachees.Quand on dit  » a ekserhia », c’est bien dans la rue que les personnes ont ete arretees. N’importe qui (jeune et chevelu si possible). Une veritable rafle. Dans la rue… et dans les bars!

Ce genre de scene s’est deja produite dans le passe.

Il y a 4 ans, suite a une grande manif anti-fachiste, qui a reuni plus de 3000 anarchistes.Et encore 2 autres fois ces dernieres annees, dont une a la suite d’une agression d’un flic

Mardi 6 janvier:
– Dans l’apres midi :nouvelle descente dans une maison. Les personnes sont emmenees. 5 heures d’interrogatoire, dont deux heures de fouilles. Les policiers n’ont rien trouve, a part une epee de samourail…
– Manifestation a Ekserhia contre la presence policiere, qui a reuni plus de 300 personnes. Mercredi les policiers anti emeutes etaient SUR la place ( le square) !!! En temps normal, ce genre d’attitude ferait eclater des emeutes immediates: ils sont sans arret la cible d’attaques s’ils avancent d’une seule ruelle vers le coeur du quartier.

Mercredi 7 janvier : 6 personnes doivent passer au tribunal apres les rafles. Le proces est repousse au Jeudi 8 janvier.

C’est un coup de pression, un test aussi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :